ces choses indispensables créées rien que pour nous

Publié le par Anonyme

Avez-vous déjà pensé au pain de mie ? Effectivement, posée comme ça, la question parait incongrue. Et pourtant c'est un produit intéressant, le pain de mie, et assez révélateur de notre société d'aujourd'hui. 

Le pain de mie sans croûte. A quoi ça sert ? on ne sait pas bien et pourtant ça se vend comme des petits pains (oui, à mes heures perdues, je fais des jeux de mots). Est-ce parce qu'à force de bouffer des cochonneries notre estomac est totalement dégénéré et que nous n'arrivons plus à la digérer ? ou bien parce qu'on est tellement habitués que tout se fasse tout seul qu'on n'est même plus capable de couper nous-même la croûte ?

Parce que si, il faut bien l'admettre, on est quand même de plus en plus assistés dans nos gestes quotidiens : le four pèse le poulet et détermine tout seul le temps de cuisson ; les essuie-glace des nouvelles voitures se mettent en route automatiquement à la première goutte de pluie ; plus besoin d'appuyer sur les touches de notre portable pour supprimer un message, il suffit maintenant de dire "supprimer"  à voix haute ; les radis se vendent déjà lavés sous plastique ; les produits d'entretien agissent tout seul sans qu'on ait à frotter etc etc...    

Mais bon, je m'égare, revenons-en au pain de mie.

Il existe aussi en format étroit. Voilà une invention qui va sans doute bouleverser le monde entier, il paraît que même les martiens nous l'envient. Eh oui, c'est que grâce à ça, plus de risque de luxation de la main (avant il fallait écarter les doigts pour saisir la tranche, maintenant ce temps est révolu). Et puis surtout on peut tremper la tranche rentre entière dans le mug sans avoir à couper la tranche en deux ou la replier sur elle-même façon sandwich. 

Vous pourrez aussi le trouver "complet". Celui-ci, c'est pour les allumées du "manger sain", c'est à dire moi, entre autres. Le plus drôle, c'est que si on lit les ingrédients, certes il y a de la farine complète (un peu) mais il y a surtout un tas d'autres composants qui n'ont rien de naturel.

Mais pour ceux qui souhaitent manger sain ET qui n'aiment pas le gris... si, si, ils doivent être nombreux sinon ils n'auraient pas développé cette chose tellement étrange...  la version "farine complète, mie blanche"... et alors là je m'interroge. Comment une farine complète peut-elle faire une mie blanche, mystère ?  Sont forts quand même.

Enfin, si vous prenez la peine d'examiner les rayons, vous verrez des tranches rondes, des petites carrées spéciales toasts, des déjà fourrées à l'aneth pour aller avec le saumon et des aux figues pour le foie gras, du bio et certainement encore d'autres.

Mais est-on réellement si pressés qu'on ne peut pas couper notre tranche en deux pour qu'elle rentre dans le bol ? est-on bête au point de croire que parce qu'il y a un paysage de campagne déssiné sur le paquet ce produit sera sain ? sommes nous tellement précieux que nous ne puissons manger la croûte (qui soit dit en passant n'a rien d'une croûte) ?

Alors je trouve ridicule de bannir tout nouveau produit sous prétexte qu'il est "nouveau", précisément. Je n'ai rien contre le modernisme et loin de moi l'idée d'aller laver mon linge à la rivière, graver mes blogs dans la pierre et aller faire cuire mon pain au four du village.

Mais tout de même, a-t-on vraiment besoin de tout ça ? N'est-ce pas un peu futile ? Et puis si on prenait quelques minutes pour réfléchir, on comprendrait rapidement que le but, ce n'est pas du tout de nous faciliter la vie ou de nous faire manger mieux, contrairement à ce qu'on veut nous faire croire... mais de nous faire acheter toujours plus et toujours plus cher. En gros, on est des vaches à lait, mais consentantes !

Bon allez, j'arrête de disserter et je file chercher ma baguette croustillante chez mon boulanger préféré...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

bbflo 09/02/2010 00:16

Ah Tatie ! alors comme ça c'est grace à toi qu'on a droit à toutes ces merveilleuses inventions tellement indispensables ! je me disais bien, aussi ! et d'abord je te ferais dire que moi aussi mes phares fonctionnent tout seuls na !

nicole (tatie 09/02/2010 00:16

salut flo...et bien je suis une allumnée...lol...bah oui mes tartines sont celles ou je ne risque pas de luxation de la main et en plus en pain complet..... je reconnais volontier que nous sommes les 1eres a raler sur les enfants qu'ils sont de plus en plus assistés mais nous vivons dans cette époque et ta description en passant seulement par le pain nous montre a quel point nous le sommes aussi, mais bon c'est nous les adultes on va pas se jeter la pierre...mes essuie glaces fonctionnent tout seul aussi même les phares...trop cool person j'adore ce genre de progres...Bise

bbflo 08/02/2010 00:16

> Lagrenouille et Sylvie : bienvenue au club des ringardes !

sylvie 08/02/2010 00:16

coucou Flo ! Moi toutes ces nouveautés qu'on veut absolument nous vendre et nous faire croire qu'elles nous sont indispensables je ne m'arrête pas devant...ils ont tous les gueule grande ouverte ces nouveaux produits pour happer notre porte monnaie !!!
Tiens tu pourrais mettre la chanson de Souchon " foule sentimental " avec ton article .

"Oh la la la vie en rose
Le rose qu'on nous propose
D'avoir les quantités d'choses
Qui donnent envie d'autre chose
Aïe, on nous fait croire
Que le bonheur c'est d'avoir
De l'avoir plein nos armoires
Dérisions de nous dérisoires car

Foule sentimentale
On a soif d'idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

Il se dégage
De ces cartons d'emballage
Des gens lavés, hors d'usage
Et tristes et sans aucun avantage
On nous inflige
Des désirs qui nous affligent
On nous prend faut pas déconner dès qu'on est né
Pour des cons alors qu'on est
Des

Foules sentimentales
Avec soif d'idéal
Attirées par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle

On nous Claudia Schieffer
On nous Paul-Loup Sulitzer
Oh le mal qu'on peut nous faire
Et qui ravagea la moukère
Du ciel dévale
Un désir qui nous emballe
Pour demain nos enfants pâles
Un mieux, un rêve, un cheval

Foule sentimentale
On a soif d'idéal
Attirée par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales
Foule sentimentale
Il faut voir comme on nous parle
Comme on nous parle"

Sur ce bonne journée Flo !! bisous

La grenouille45 08/02/2010 00:16

Quand le progrès n'est plus un progrès ????
je suis d'accord avec toi, bbflo. Lors d'une réunion, une psychologue nous expliquait qu'à force de toujours tout vouloir mieux pour nos enfants, nous avons oublier le principal : la transmission entre génération.
Aussi, si je suis étonnée lorsqu'un adulte ne fait pas la différence entre un boeuf et une vache, je suis de plus en plus surprise lorsque les enfants du village vont à la ferme d'a côté pour découvrir les animaux en projet pédagogique avec leur maîtresse.
c'est vrai quoi..... à la tv, y a as d'odeur
Sabrina