j'ai foiré mon entretien pour mon boulot de mon avenir radieux

Publié le par Anonyme

images.jpgD'abord il faut que je t'explique, en gros, ma situation. Je suis en train de travailler à la recherche d'un local pour une nouvelle activité professionnelle, je cours de rendez-vous en rendez-vous, je visite des affaires à vendre etc... Je ne cherche donc pas de job salarié mais pour une sombre histoire de sécu dont je te fais grâce, je suis inscrite à Pôle Emploi.

 

Et qui dit inscription à Pôle Emploi dit "obligations". Et notamment celle de se rendre aux entretiens d'embauche qu'ils te proposent.

 

Bon, si tu veux, côté propositions, je suis peinarde, j'en ai eu qu'une.

 

Souviens-toi, il y a peu de temps, j'avais un rencard pour un entretien d'embauche. Pour un contrat de 5 heures, qui consistait à compter des surgelés lors d'un inventaire. Sans aucune perspective ensuite, même pour un CDD de quelques jours. Autant dire le taf du siècle.

 

Ben figure-toi que je n'ai pas eu le job

 

Nan.

 

Tout avait pourtant très bien commencé. J'avais mis des fringues de filles et des talons (oui, parce qu'en fait lorsque je bosse pas, je bricole ou jardine en permanence donc pour le côté glamour, tu repasseras), je m'étais peinturlurée la tronche, j'avais mis du parfum derrière mes oreilles, j'avais collé un sourire de pétasse de circonstance sur mes lèvres et j'étais entrée dans le magasin en tortillant du croupion comme me l'a appris ma copine Poulette Dodue (j'peux pas mettre de lien rapport au fait que c'est une commentatrice assidue mais pas une blogueuse - spèce di feignasse, va !).

Et le type était sous le charme, je l'ai bien vu. Ouais, j'me la pète, et alors ? Si ça me fait plaisir, à moi, de penser qu'il était subjugué ?

 

Bref, je m'égare... J'en étais où ?

 

Ah oui... à l'instant fatidique où la situation a basculé, et où pour un détail insignifiant, je vais passer pour une looseuse tout le restant de ma life vis à vis de l'univers tout entier et de ses environs.

 

Et le moment crucial en question, c'est lorsque le mec m'a demandé "et quelle est votre motivation pour ce poste ?".

 

Parce que là, j'ai fait LA bourde.

 

J'ai ri.

 

Je sais, j'aurais pas dû, j'ai merdé, j'le ferais plus. Mais c'est de sa faute, aussi, avec sa question cocasse.

 

Enfin, ce n'était pas non plus un éclat de rire à la Cruella Deville, hein, juste un très très large sourire, mais si je m'étais laissée aller, j'aurais ri. Vraiment. Le genre de rire un peu difficile à contenir. Parce que pendant tout le trajet en voiture, je m'étais demandé en me marrant intérieurement : "et s'il me pose THE question, qu'est-ce que je vais bien pouvoir répondre de crédible ?". Et j'avais pas trouvé.

 

Franchement, qu'est-ce que tu veux que je réponde à ça ? Qu'est-ce qui peut faire que tu te dis "Youpi, je vais compter des sacs de chou-fleur pendant 5 heures" ?

 

J'ai eu beau chercher, même depuis, je n'ai pas trouvé de réponse plausible. La vérité c'est que j''ai reçu le courrier de Pôle Emploi et que je me suis rendue à l'entretien pour ne pas être radiée. Point barre. Mais en réalité, faire ça ou peigner la girafe, honnêtement je m'en bats l'oeil. Et je lui ai dit, au gars. Pas exactement dans ces termes, mais le sens général y était.

 

Je suis ressortie - toujours en souriant - sous le regard médusé (et amusé) du type, je suis rentrée à la maison, j'ai viré mon déguisement et j'ai planté des salades.

 

Comme ça, même si j'ai pas de salaire, on aura de quoi bouffer cet hiver.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

bbflo 12/10/2010 00:07

euh, ben je ne sais pas à quoi il s'attendait, mais sûrement pas à ce que j'ai répondu ! :D

Utopia67 12/10/2010 00:07

Il s'attendait quand même pas que tu joues les causette pour un contrat de 5h non mais !!!

bbflo 12/10/2010 00:07

oui, n'est-ce pas ?

Livvy 08/10/2010 00:06

Extra ! Mais quelle question débile ! ;-)

cranemou 06/10/2010 00:06

y'a pas une nana qui gardait son vieux mari décédé dans un congel récemment???