L'auberge espagnole

Publié le par Anonyme

Direction la douche... au radar...

 

Merde saperlipopette ! la grande bouteille de gel douche bio achetée à prix d'or il y a 15 jours est totalement vide. Bordel sacrebleu ! plus de shampooing non plus ! bon, après avoir mis un peu d'eau dans les deux bouteilles, je termine ma douche et je sors. Et là... putain scrogneugneu ! plus de serviette à l'endroit prévu à cet effet !

 

Je me dirige vers la cuisine. Je secoue la boîte de céréales. Putain de bordel de merde Sacré nom de nom, elle est vide ! De toute façon ça tombe bien, y'a plus de lait non plus.

 

Tout ça pourquoi ? Parce que chez moi, depuis 3 semaines, c'est l'auberge espagnole.

 

Mes deux ados sont dans des zones scolaires différentes, ce qui fait que chez moi les vacances scolaires s'étalent sur 3 semaines. Qui plus est, qui dit "ado" dit "troupeau". Donc au lieu de récupérer DEUX gosses, je me retrouve avec des copains et des copines qui squattent ici parce que c'est cool, proche du centre ville, et puis que Fille Aînée est la seule qui ait le permis (et la voiture... et le plein d'essence à l'oeil) ! Toute cette troupe forme une horde de hippies super zen, qui se lèvent à pas d'heure et dévorent les chocapic à la louche. Ils savent qu'ils vont rester 3 jours mais il ne leur vient pas à l'idée d'apporter une serviette de toilette et un gel douche. Les filles n'emmènent même pas de change, ma fille leur fournit ! Ils squattent la douche, profitent de notre salon de jardin et envahissent notre terrasse. Ils sont sympa, remarque, ils sont les premiers à dire "vous inquiétez pas de nous, BBFlo, on se fera des pâtes", c'est très bien comme ça. Genre "faites comme si on n'étais pas là !". Sauf qu'ils débarrassent la table à leur façon (les miettes sur la table ne les gênent pas), ils chargent bien le lave-vaisselle mais ne connaissent pas le Paic Citron pour laver la casserole, piquent les bouteilles d'eau dans le frigo et les sèment un peu partout, dans le jardin, la chambre, le garage etc... Bien sûr ils partent sans remettre en place les matelas et autres duvets. Oublient un sweatshirt, une chaussette... qui se retrouvent dans mon bac à linge sale. Bref, après eux, c'est peu comme à Mururoa, rien ne repousse.

 

Par ailleurs j'habite exactement à mi-chemin entre mes parents (à Paris) et ma soeur (sud ouest). Chez nous est donc, tout à fait logiquement, l'étape où ma frangine file ses gosses à ma mère histoire de souffler un peu. J'ai donc l'immense plaisir de recevoir mes parents et mes neveux pour quelques jours. C'est super sympa car en plus les gamins sont poilants... sauf que le petit est une tornade et que moi j'ai plus 20 ans. Donc à chaque fois, avant leur arrivée, l'Homme et moi faisons anxieusement le tour du garage pour vérifier que ne traine pas la scie sauteuse ou une barre de fer, on stresse dès que le petit approche de la piscine, j'ai la trouille qu'il se foutte la tronche en vrac avec la patinette etc... Bref, c'est un grand bonheur... mêlé de stress.

 

Tout ça pour dire que tout ce petit monde étant petit à petit reparti, je comptais passer une journée zen, toute seule chez moi aujourd'hui.

 

Sauf que Fille Aînée a dû penser que j'allais m'ennuyer. Elle est repartie à Clermont hier soir, et avant de partir, elle a mis ses draps au sale, ses fringues de 15 jours dans le coffre (oui, parce qu'avant, elle ne pouvait pas les mettre dans le coffre, sans doute trop de monde dans sa chambre pour distinguer le propre du sale, et ce qui lui appartient de ce qui ne lui appartient pas). Et donc depuis ce matin je fais tourner le lave-linge. Puis j'étends. Puis je détends. Puis je plie. Puis je range... et je recommence !

 

Et là, histoire de terminer ma journée, je vais aller remplir le frigo, car c'est le désert de Gobie.

 

Bon, vaut mieux que je reste zen, car aux prochaines vacances, ils auront tous fini la fac et donc ils quatteront la piscine à plein temps. Et là, ils vont se ruer sur les serviettes de bain (que je retrouverai, pour certaines, en vrac dans la pelouse), me piqueront ma crème solaire et chahuteront tellement dans l'eau qu'il me sera impossible d'espérer bouquiner au calme.

 

Mais y'a une chose qui est sûre... je planquerai les Chocapic !

 

 

images.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bbflo 04/05/2010 00:03

reconnaissants ? non, je ne crois pas. Ceci dit ils nous trouvent plutôt "cool", je pense qu'il faut prendre ça comme un compliment !
Quant à ta puce, ça m'a bien fait marrer le coup des cartons qu'elle récupère !

La dame du CDI 01/05/2010 00:03

Punaise, quand je pense que je me plains des vacances avec la poulette (2 ans au compteur...on est bien loin des ados).
J'ai tout le temps l'impression d'être Sisyphe... On (elle + moi, j'en profite tant qu'elle accepte l'esclavagisme) range ses jouets, elle les dérange dans les 5 minutes qui viennent. Le mieux étant quand on descend dans la buanderie ses vieux jouets, elle retombe sur les cartons quand on va pendre le ligne et elle les récupère et les remonte, bien sûr...
Quand je te lis je me dis que quelque part, on doit être bien masochiste pour faire des enfants! Est-ce qu'au moins tes grands s'aperçoivent de la super maman qu'ils ont et te sont-ils reconnaissants?

Gwen 30/04/2010 00:03

Coucou !!
Oulala 2 blogs de retard déjà ^^
Les vacances chez toi c'est pas de tout repos ! Surtout quand les amis des amis de tes enfants squattent ^^ Le fait d'avoir une piscine ça attire c'est clair !
Y'a pas si longtemps que ça j'étais dans le même cas ! On squattait souvent chez un copain qui avait la chance d'avoir un hyyyper grand jardin et une sacré piscine couverte et chauffée en plus !
Par contre pour moi apporter la serviette de bain et les affaires de douche me paraissait normal !
Comme quoi les temps changent !
Tu as quand même drôlement de patience parce que moi mes parents auraient mis le ola bien vite !
Bisous Bisous !

asdetrefle 30/04/2010 00:03

j'aime bien cette vie là. ça bouge, chez toi!

bbflo 29/04/2010 00:03

Lorsque ma grande revient pour le week-end, elle gère son linge. Enfin, la plupart du temps elle fait partir la machine... et comme ensuite elle sort, devine qui étend le linge ? bon, des fois je fais ma mauvaise tête et je lui laisse dans la machine jusqu'à ce qu'elle rentre (souvent le lendemain). Mais là, 15 jours de vacances, elle ne s'est pas du tout préoccupée de son linge. Ils ont une grande force d'inertie mes gamins, et si je râle parce que je fais quelque chose à leur place, ils me disent que je n'ai qu'à pas le faire, qu'ils finiront bien par le faire. Ce en quoi ils ont raison. C'est donc finalement un peu de ma faute, en réalité.