Les cons osent tout... c'est même à ça qu'on les reconnaît !

Publié le par bbflo

abruti.jpgMa copine Aurore a rencontré celui qu'elle pense être l'Homme de sa vie. Sur internet. Après quelques mois de fricotage papotage par écrans interposés, ils sont passés aux longues discussions téléphoniques puis se sont enfin rencontrés quelques jours plus tôt.

 

Lorsque copine Aurore (ok, c'est pas son vrai nom, mais ça fait princesse, et ma copine elle est drôlement jolie et toute douce) m'a dit qu'elle avait rencontré LE mec idéal, j'ai été émue. Parce que malgré son visage d'ange et sa gentillesse, elle n'a jamais eu de chance alors si cette fois elle est heureuse, j'en suis ravie.

 

Bon, j'avoue qu'un truc m'a tout de suite chiffonnée.

 

Ils ne s'étaient jamais rencontrés lorsqu'il l'a appelée quelques jours auparavant pour lui dire "je viens de quitter ma femme à l'instant, je suis dans la bagnole avec mes deux chats et ma valise, j'arrive !". Copine Aurore, elle a trouvé ça top-romantique. Moi j'aurais eu l'impression d'être prise au piège.

 

Bref, ce jour-là nous déjeunions ensemble. Avec Ignace, le type-trop-bien en question.

 

Déjà, moi, Ignace, j'ai beau savoir que c'est un petit-petit-nom-charmant, franchement je trouve ça un peu ridicule. Et puis cette façon de me dire "bonjour moi c'est Ignace mais tout le monde m'appelle gnagnace hi hi hi", ça m'a gonflée. Je suis sans doute une vieille rombière snob mais on n'a pas élevé les cochons ensemble et je préfèrerais qu'on se connaisse un peu avant de s'appeler par des petits noms ridicules.

 

Alors je vais le dire tout net : comment peut-on supporter un tel type plus de 2 minutes ? Et pourquoi Copine Aurore regarde-t-elle ce demeuré avec des yeux de merlan frit ?

 

Ignace n'est pas timide. Et on le regrette. En 30 secondes chrono il est prêt à se trimballer en chaussettes - trouées, probablement - et à poser ses pieds sur la table. En 30 secondes chrono, on apprend qu'il est un alcoolique repenti et que bourré, il gerbait partout. En 30 secondes chrono on apprend que la guerre c'est pas beau, que mentir c'est pas bien et que la pluie ça mouille. En 30 secondes chrono, il a bouffé tous les Curly. En 30 secondes chrono, on réalise que ce repas va être une épreuve.

 

Il a de temps à autre des phrases...euh... comment dire ? Je ne trouve pas d'adjectif, en fait. Du genre : "Moi quand je bosse, je laisse mon cerveau à l'entrée le matin et je le récupère en partant le soir". Ou encore : "Sur mon contrat de travail, y'a pas écrit "réfléchir", donc je fais ce qu'on me dit, point final, l'essentiel c'est que j'ai ma paye à la fin du mois et la sécurité de l'emploi".

 

Con et fier de l'être.

 

Lorsque je lui demande ce qu'il fait comme job, il me répond qu'il fait du "planeur". Hmmm... du planeur ? C'est à dire ? Il est plié en deux, visiblement il va m'en sortir une bien bonne. "Ben... hi hi hi... je plane, quoi... je fous rien si tu préfères... Mon chef dit parfois qu'on va planer à trois mille au-dessus toute la semaine, et ça signifie qu'on aura particulièrement rien à faire de la semaine". Voyant que je ne pige toujours pas quel job il peut bien faire, il éclaire ma lanterne. "Ben en fait je travaille à la ville, aux espaces verts... et donc on ne fout rien de la journée... on bosse à peine quelques heures par semaine".

 

Whaouh. Là j'en tiens un bon. Un fainéant qui s'assume. Quand je pense qu'Aurore bosse à l'hosto et a entrepris parallèlement des études d'infirmière, tout ça avec ses deux petites qu'elle élève seule ; autant dire qu'elle n'est pas exactement tire-au-flanc.

 

En fin de repas il me demande si je connais le groupe Les monstres machinchouette qui font des chansons pour enfants. Je réponds non. Et là, scène surréaliste entre la poire et le fromage, un type qui n'a pas d'enfants et que je ne connais que depuis 2 heures dégaine son Iphone pour me faire écouter à tue-tête un groupe qui chante pour les gosses. Et il se met à chanter avec son téléphone, en me précisant qu'il n'écoute que ça dans sa voiture.

 

C'était il y a environ 3 semaines. Depuis je n'ai pas de nouvelles d'Aurore. Je n'ose pas appeler car bien sûr elle va me demander mon avis. Et moi, j'ai pas envie de lui donner.

Publié dans Portnawak

Commenter cet article

Julhya 17/12/2010 12:22


Ah oui, il y a du lourd, en effet...


bbflo 17/12/2010 13:45



disons qu'il ne fait pas dans la demi-mesure !



Le Journal de Chrys 16/12/2010 07:25


Ne tarde pas trop à l'appeler quand même... Histoire de garder le lien pour quand elle comprendra que c'est un con.....


bbflo 17/12/2010 09:42



oui, tu as raison



Lizly 14/12/2010 19:28


Nan mais là faut faire un truc, tu peux pas laisser ta copine Aurore la Princesse avec ce type ! Il faut organiser un "SauvonsAurorethon", ce que tu veux, mais tu peux pas la laisser comme ça, à
l'aide !


bbflo 14/12/2010 20:41



un sauvonsaurorethon ! 



Mélanie H 14/12/2010 13:40


elle lit peut être ton blog...c'est comme ça que j'ai fait comprendre à une amie que sn nouveau mec germanophobe ne me plaisait pas.
d'autant que je vis en Allemagne avec un allemand.


bbflo 14/12/2010 20:41



non, personne ne lit mon blog !



GlamGoofyGirl 14/12/2010 12:54


Délicat... Si je me mets deux secondes à la place d'Aurore (c'est que c'est un nom de princesse en plus...), je pense que j'aimerais quand même avoir l'opinion de quelqu'un qui me veut du
bien...
Courage !


bbflo 14/12/2010 20:41



je ne sais pas... des fois, amoureux on est dans une bulle et l'avis des autres importe peu