Simulateur d'aube

Publié le par bbflo

lumino4.pngBon, je t'expliquais hier à quel point mes matins sont difficiles.

 

Pour faire simple, que j'aie dormi 4 ou 12 heures, le résultat est le même, et ce tous les jours depuis bientôt 43 42 ans. J'appuie sur le radio-réveil sur le bouton « re-sonner dans 3 minutes », et ce deux ou cinq trois fois. Jusqu'à l'extrème limite. Et je me rendors entre chaque sonnerie. Enfin, c'est sensé être la radio mais ici, dans ma campagne éloignée, vois-tu, on ne capte pas grand chose. Donc ça fait surtout scrtch...tchchhhh...hiiiitchhhhh...

 

Lorsque je finis par me lever, en réalité je suis déjà potentiellement à la bourre. Et je suis d'une humeur de dogue parce que ça m'énerve de devoir courir comme une dératée pour être à l'heure (je ne suis JAMAIS en retard, qu'on se le dise !). D'ailleurs à la maison tout le monde sait qu'il est inutile voire dangereux de m'adresser la parole dans les 20 minutes qui suivent mon lever, le risque d'être mordu étant bien réel.

 

Et bien ce phénomène, là, c'est pas de ma faute. Et non je ne suis pas rien-qu'une-feignasse-neurasthénique.

 

 

Eh dis donc, je te l'ai expliqué hier, tu dormais ou quoi ? La mélatonine, tout ça, ça te parle ? File lire l'article sur la luminothérapie tout de suite, les choses seront plus claires.

 

 

C'est là qu'intervient le fameux « simulateur d'aube ».

 


C'est quoi au juste, un simulateur d'aube ?

 

Eh bien c'est un réveil lampe qui synchronise ton horloge biologique. Oui madame, rien que ça.

 

Il recrée artificiellement la luminosité du lever du jour et celle du tomber du soleil. Cela permet un endormissement et un réveil par une lumière naturelle bien plus agréable que ton radio-réveil qui, lorsqu'il veut bien capter quelque chose, t'annonce le dernier tsunami ou te chante dans les tympans la dernière de Frédéric François (si, il chante toujours !).

 


Comment ça fonctionne, un simulateur d'aube ?

 

Ben ça fonctionne bien. Mouahahahahah. Comment je suis drôle aujourd'hui. Non, en vrai, je t'explique.

 

Tu peux t'en servir pour te réveiller.

 

  1. Il transmet une information à ton cerveau (le premier qui dit que dans mon cas, ça risque d'être long, je lui colle un pain !) : en l'occurence la lumière qu'il diffuse doucement s'insinue à travers les paupières transmettant ainsi un signal au cerveau qui signifie « attention, le jour se lève, bientôt toi aussi tu devras te lever ».

 

  1. Il te fait sortir, en douceur, du sommeil paradoxal en accentuant peu à peu la luminosité.

 

  1. Il te réveille. Gentiment, sans t'énerver, que même tu t'étires façon la belle au bois dormant après 100 ans de sommeil (à moins que ce ne soit Blanche Neige ?).

 

Mais tu peux aussi t'en servir pour t'endormir. Dans ce cas, l'appareil simule le crépuscule. D'une part tu t'endormiras facilement, d'autre part ton sommeil sera vraiment réparateur.

 

  1. Luminosité maximale. Le but est de simuler le plein jour. Le but est de préparer en douceur l'organisme à la transition veille/sommeil.

 

  1. Luminosité intermédiaire. Cet étape simule la tombée du jour, favorisant ainsi la sécrétion de l'hormone du sommeil (la fameuse mélatonine dont je t'ai déjà parlé).

 

  1. Le simulateur s'éteint complètement ou maintient une légère lueur qui peut même faire office de veilleuse.

 

Dans les deux cas de figure, il est possible de programmer le simulateur sur des durées qui varient selon les modèles.

 

 

lumino5.png

 


C'est pour qui le simulateur d'aube ?

 

Ben en fait c'est pour tout le monde.

 

- pour les petits : et notamment pour les aider à ne pas confondre le jour et la nuit et donc à réguler leur sommeil,

 

pour les ados : c'est une période de la vie où le sommeil est particulièrement perturbée (encore faut-il qu'ils veuillent bien lâcher cette console),

 

pour les adultes : on a déjà parlé de la dépression saisonnière, notamment.

 

Dernière précision, les simulateurs d'aube ont été testés cliniquement et les résultats dont probants.

 

 

lumino6.png

 

 

Article sponsorisé - – merci à Ginnie et à son paillasson

 

 

 

Publié dans Billet sponsorisé

Commenter cet article

petite-fleur-dans-les-etoiles 02/02/2011 09:41


Te prêterai bien un peu de ma recette detestage de réveil adoptée par mon cerveau depuis des années qui fait que curieusement je me lève de moi-même toute seule comme une grande avant qu'il émette
le moindre son strident. Par contre te pique la recette pour plonger dans gros dodo rapidos, parce que là cerveau de moi pas piger du tout comment ça se passe et ste feignasse peut attendre des
heures que ça se passe...


bbflo 02/02/2011 12:37



oui, alors c'est vrai que par périodes, je me réveille effectivement juste 2-3 minutes avant que ce satané radio réveil ne se délenche !



Poulette Dodue 01/02/2011 21:53


Bon tu testes...pis tu nous dis !! Brillante Flo !


bbflo 02/02/2011 12:40



oui ma Poulette, je vous tiens au courant



bealapoizon 01/02/2011 21:32


Cranemou : tu as peur des dents ? tu veux qu'on en parle ?


bbflo 02/02/2011 12:40







cranemou 01/02/2011 16:11


celui en photo ressemble à une grosse dent, ca me liasse perplexe o-O


bbflo 01/02/2011 21:09



une grosse dent ? ah oui, tu as raison...



bealapoizon 01/02/2011 15:09


@Alorom : t'es qu'une grosse fayote !
@Bbflo : oh douce et merveilleuse blogueuse, où clique-t-on pour gagner ce magnifique simulateur ?
Et sinon j'ai le même réveil que toi, si je tape au bon endroit il resonne 5 mn plus tard et même qu'au bout de plusieurs sonneries toutes les 5 mn ( pendant lesquelles je ronfle) il se lasse et
s'arrête ! Résultat : je suis fière d'être plus tenace que mon réveil et j'ai gagné l'immnense privilège d'emmener les monstroux à l'école en pyjama :-D


bbflo 01/02/2011 21:08



ah, l'école en pyjama j'ai jamais fait... mais ça doit faire sensation !